Eliminé dès le deuxième tour à Rome, David Goffin chute encore de sept places au classement ATP.
Plein écran
Eliminé dès le deuxième tour à Rome, David Goffin chute encore de sept places au classement ATP. © AP

Nouvelle chute pour David Goffin, Nadal dauphin conforté

David Goffin, éliminé au deuxième tour du Masters 1000 de Rome, a perdu 7 positions et pointe désormais au 30e rang du classement mondial des joueurs de tennis, publié lundi par l'ATP. Il s'agit du plus mauvais classement du Liégeois depuis le 29 septembre 2014, lorsqu'il était 31e. 

Les quatre Belges engagés à partir de lundi dans les qualifications de Roland-Garros ont amélioré leur classement. Ruben Bemelmans gagne trois places et est 164e. Kimmer Coppejans figure en 181e position (+2) tandis qu'Arthur De Greef, finaliste au Challenger de Heilbronn, progresse de 40 places et retrouve le top-200 avec une 185e place. Steve Darcis (244e) gagne lui 12 places.

Bemelmans, Darcis et Coppejans monteront dans cet ordre sur le court lundi à Roland-Garros. Ils auront face à eux respectivement l'Autrichien Sebastian Ofner (ATP 141), le Japonais Hiroki Moriya (ATP 186) et le Brésilien Rogerio Dutra Silva (ATP 210). De Greef sera opposé à l'Ukrainien Illya Marchenko (ATP 380).

Le Serbe Novak Djokovic, finaliste à Rome, reste solidement en tête du classement ATP. L'Espagnol Rafael Nadal, bourreau de Djokovic dans la capitale italienne, profite de son premier succès de la saison pour conforter sa deuxième place devant le Suisse Roger Federer. Le premier changement dans le haut du classement concerne le Grec Stefanos Tsitsipas, qui prend la sixième place au détriment du Japonais Kei Nishikori, désormais septième. L'Américain John Isner, 10e, réintègre un top-10 que quitte le Croate Marin Cilic (13e).

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.