Plein écran
Battu en demi-finale à Washington, Stefanos Tsitsipas fait malgré tout une bonne opération au classement ATP. © EPA

Pas de changement pour Goffin, Tsitsipas fait son entrée dans le top 5

David Goffin a conservé sa 18e place mondiale à la lecture du nouveau classement ATP publié lundi. Le numéro 1 belge est pourtant sorti de la route dès le deuxième tour au tournoi de Washington, disputé sur surface dure et doté de 1.895.290 dollars, où il a en effet été éliminé par le Japonais Yoshihito Nishioka, la semaine dernière. Tête de série numéro sept et à ce titre exempté du premier tour, il perd les points que lui avait valu son accession aux quarts (contre Stefanos Tsitsipas) l'année passée.

A sa décharge il n'était plus monté sur un court depuis le quart de finale du 10 juillet contre Novak Djokovic, sur l'herbe de Wimbledon.  Il a maintenant rendez-vous avec l'Argentin Guido Pella (ATP 24) au premier tour de la Coupe Rogers à Montréal. Derrière lui, dans la hiérarchie nationale, les autres Belges sont hors du top 100.  Kimmer Coppejans (+1) est en effet 132e, Ruben Bemelmans (-2) 190e et Steve Darcis (-2) 195e. 

Dans le haut du classement, le grand bénéficiaire est Stefanos Tsitsipas, demi-finaliste dans la capitale fédérale américaine. Eliminé par l'Australien Nick Kyrgios, Le Grec entre en effet pour la première fois de sa carrière dans le top 5 à seulement 20 ans, un an jour pour jour après avoir intégré le top 30.  Il ne compte toutefois que cinq points d'avance sur le Japonais Kei Nishikori, alors qu'il en a 600 à défendre cette semaine à Montréal.

L'Allemand Alexander Zverev, absent à Washington, alors qu'il était le tenant du titre, tombe de la 5e à la 7e place, son plus mauvais classement depuis deux ans (14 août 2017). Kyrgios, qui lui a succédé au palmarès, bondit de 25 places pour se retrouver dans le top 30 (27e). Ce qui lui vaudra d'être tête de série à l'US Open, s'il parvient à s'y maintenir d’ici là...

Mertens reste dans le top 20 

Elise Mertens, éliminée au deuxième tour par la qualifiée américaine Kristie Ahn, la semaine dernière au tournoi de San Jose, alors qu’elle avait été demi-finaliste de l’édition’2018 du Silicon Valley Classic, conserve néanmoins sa vingtième place au classement WTA de lundi, en dépit des points perdus suite aux débuts manqués sur surface dure

Mertens a depuis rejoint Toronto, où elle se mesurera au premier tour à la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 46), avant de défier Serena Williams (WTA 10) en cas de qualification. Finaliste à Karlsruhe, Alison Van Uytvanck grimpe quatre marches plus haut pour se retrouver au 61e rang.

Kirsten Flipkens se rapproche un peu plus du top 100 (105e, +1), tandis qu’Ysaline Bonaventure, 110e, recule en revanche d’une case. Le classement est toujours dominé par Ashleigh Barty, victorieuse à Roland-Garros. L’Australienne devance de 377 points (6605-6228) la Japonaise Naomi Osaka.

La Tchèque Karolína Plísková (6055 points) est troisième. La Bélarusse Aryna Sabalenka, 21 ans, finaliste dimanche à San José, a profité de ce résultat pour grappiller une place: elle est à présent 9e, le meilleur rang de sa carrière. Sabalenka a été battue en finale par Zheng Saisai, une Chinoise âgée de 25 ans, qui, elle aussi, atteint son meilleur classement avec une 38e place mondiale, un bond de 17 rangs, la meilleure progression de la semaine.