Plein écran
© reuters

Qualifiée pour la finale à Madrid, Halep vise la place de numéro 1

Simona Halep (WTA 3/N.3) s'est hissée en finale du tournoi de tennis WTA Premier de Madrid, joué sur terre battue et doté de 7.021.128 euros. Vendredi dans la capitale espagnole, la Roumaine de 27 ans s'est imposée en trois sets, 6-2, 6-7 (2), et 6-0, contre la Suissesse Belinda Bencic (WTA18). En cas de victoire finale, Halep retrouvera la place de N.1 mondiale.

Lauréate en 2016 et 2017 à Madrid, Halep a dû batailler pendant deux sets contre Bencic, tombeuse de la N.1 mondiale japonaise Naomi Osaka en quarts, avant de dérouler dans l'ultime manche. "Je me sens un peu fatiguée mais c'est normal, le match a été très compliqué", a déclaré Halep sur le court après un duel de deux heures.

Meilleure sur sa première balle et plus constante que son adversaire, la droitière de Constanta aura l'occasion de décrocher son premier titre de la saison, elle qui a été battue à Doha en finale par Elise Mertens. La Roumaine, pour son premier tournoi sur ocre de la saison, prépare au mieux la défense de son titre à Roland-Garros, son seul sacre majeur.

En finale samedi, Halep affrontera l'Américaine Sloane Stephens (WTA 8/N.8) ou la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 7/N.7).

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.