Alison Van Uytvanck, lundi à Dubaï
Plein écran
Alison Van Uytvanck, lundi à Dubaï © BELGA

Quatre balles de match mais pas de tableau final pour Van Uytvanck

Alison Van Uytvanck, qui a pourtant hérité de quatre balles de match, n'a pas réussi à accéder au tableau final du tournoi de tennis WTA Premier de Dubaï, épreuve sur surface dure dotée de 2.794.840 dollars. Van Uytvanck, 48e joueuse mondiale et tête de série N.8 des qualifications, a été battue par la Tchèque Katerina Siniakova (WTA 58) en trois sets, 5-7, 6-2, 7-5, lundi, au troisième et dernier tour qualificatif. La rencontre a duré 2 heures et 23 minutes.

  1. Van Uytvanck retrouve le circuit WTA: “Mes objectifs? Surtout ne pas être contaminée”

    Van Uytvanck retrouve le circuit WTA: “Mes objectifs? Surtout ne pas être contaminée”

    La petite balle jaune va de nouveau pouvoir rebondir, à partir de ce lundi 3 août. Après cinq mois d’interruption en raison de la pandémie du Covid-19, le WTA Tour, le circuit féminin, reprend son cours avec le tournoi sur terre battue de Palerme, en Sicile, doté de 202.250 dollars. La semaine suivante, la caravane se dirigera vers Prague et Lexington, aux États-Unis. Avant de poursuivre par Cincinnati et, peut-être, l’US Open. Alison Van Uytvanck (WTA 57), la n°2 belge, sera de la partie en Italie et en République Tchèque. Et la Grimbergeoise, 26 ans, qui reste sur une demi-finale à Lyon contre l’Américaine Sofia Kenin (WTA 4), lauréate de l’Australian Open, est heureuse de pouvoir enfin ressortir sa raquette de son sac.