Plein écran
© getty

Rafael Nadal répond au père de Djokovic

Les propos de Srdjan Djokovic, le père de Novak, n'ont pas tardé à prendre de l'ampleur. Interrogé par le journal espagnol Marca, Rafael Nadal a conseillé au papa de "parler avec son fils." Ambiance.

Plein écran
© epa

En plus d'allumer Roger Federer, Srdjan Djokovic avait expliqué que Rafael Nadal n'était plus vraiment ami avec Novak depuis que le numéro un mondial commençait à battre l'Espagnol. Des accusations que réfute le taureau de Manacor.

"Ma relation avec Djokovic a toujours été très bonne et ça continue. J'ai perdu beaucoup de matchs contre lui, et lui contre moi et jamais nous n'avons eu un seul problème", souligne le Roi de la terre battue. "Tout le monde peut avoir l'opinion qu'il veut, je ne suis pas là pour répondre à quelqu'un, et encore moins sans avoir entendu ou lu ses déclarations."

Fidèle à son habitude, Rafael Nadal n'entend pas entrer dans une polémique qu'il ne comprend pas.

  1. Elise Mertens toujours dans le top 20, Cori Gauff bondit encore

    Elise Mertens toujours dans le top 20, Cori Gauff bondit encore

    Remontée dans le top 20 il y a une semaine malgré son élimination contre la Canadienne Bianca Andreescu, au deuxième tour à Pékin, Elise Mertens a conservé lundi sa 19e place au classement WTA, du reste inchangé, pour ce qui concerne les vingt-deux premières. L'Australienne Ashleigh Barty demeure en effet solidement installée à sa place de numéro un mondiale devant la Tchèque Karolina Pliskova, qu'elle avait repoussée à 1081 points en atteignant la finale à Pékin, et la Japonaise Naomi Osaka, remontée sur la marche inférieure du podium au détriment de l'Ukrainienne Elina Svitolina, grâce à son succès dans la capitale chinoise.
  2. Un Medvedev impressionnant étrille Zverev pour remporter son 2e Masters 1000 d'affilée
    Play

    Un Medvedev impression­nant étrille Zverev pour remporter son 2e Masters 1000 d'affilée

    Le Russe Daniil Medvedev (ATP 4), 23 ans, tête de série numéro trois, a remporté dimanche le Masters 1000 de Shanghai, disputé sur surface dure et doté de 7.473.620 dollars. Il a en effet battu en finale l’Allemand Alexander Zverev (ATP 6), 22 ans, tête de série numéro cinq, en deux sets, 6-4, 6-1. Il ne lui a fallu qu’une heure et quatorze minutes pour boucler sa 59e victoire en 2019.