Retour sur les courts, ambitions, “l’inspirant” Federer: entretien avec Kimberley Zimmermann

Après une deuxième partie de saison 2019 compliquée, notamment à cause de plusieurs pépins physiques, Kimberley Zimmermann espérait profiter du printemps 2020 pour entamer sa remontée au classement. Mais, même à l’arrêt forcé, la tenniswoman belge de 24 ans préfère voir le verre à moitié plein. Et, surtout, elle entretient sa condition physique pour être prête à enchaîner les tournois dès que le tennis reprendra ses droits. Rencontre avec une jeune femme qui voyage à travers le monde depuis dix ans pour entretenir sa passion.

  1. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  2. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  3. “Les JO, le rêve de toute une carrière”: les confidences de Maxime Moreels, numéro 1 du badminton belge
    Interview

    “Les JO, le rêve de toute une carrière”: les confiden­ces de Maxime Moreels, numéro 1 du badminton belge

    Loin d’être la discipline numéro 1 du sport belge, le badminton a pourtant de nombreux adeptes dans notre pays. Mais ils sont peu à en avoir fait leur métier. Maxime Moreels est l’un des rares badistes professionnels belges. Le Nivellois a grandi avec une raquette dans une main et un volant dans l’autre et espère désormais que cet amour du bad’ le portera jusqu’à Tokyo... en 2021. Arrêté en pleine course à la qualification pour les Jeux, celui qui flirte avec le top 100 mondial depuis plusieurs années, entretient sa condition dans la région liégeoise, avant de reprendre, il l’espère au plus vite, sa course vers l’objectif majeur de sa carrière: les Jeux Olympiques. Rencontre.