Plein écran
Roger Federer. © REUTERS

Roger Federer plus “Fedexpress” que jamais au 2e tour

Roger Federer (ATP 3) s'est qualifié mercredi pour le troisième tour de l'Open d'Australie de tennis. Dans la Rod Laver Arena de Melbourne, le Suisse s'est révélé trop fort pour Filip Krajinovic (ATP 41). Il n'a mis que trois sets et 1h32 de jeu pour en venir à bout : 6-1, 6-4 et 6-1. Sa quatrième victoire en autant de rencontres face au Serbe.

Federer, 38 ans, affrontera l'Australien John Millman (ATP 47) en seizième de finale.  Le Bâlois a déjà remporté le premier tournoi du Grand Chelem de l'année à six reprises : en 2004, 2006, 2007, 2010, 2017 et 2018. L'année dernière, il avait été défait en huitièmes de finale par le jeune Grec Stefanos Tsitsipas, désormais N.6 mondial à 21 ans.

  1. Clijsters satisfaite de son Kimback: “C'était chouette!”

    Clijsters satisfaite de son Kimback: “C'était chouette!”

    Kim Clijsters n'a pas réussi à entamer le chapitre 3 de son illustre carrière par un exploit, lundi soir, au premier tour du tournoi WTA Premier sur dur de Dubai, doté de 2.643.670 dollars. Pour son premier match officiel depuis plus sept ans, la Limbourgeoise, 36 ans, s'est toutefois remarquablement comportée contre l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 16), finaliste du dernier Australian Open, s'inclinant 6-2, 7-6 (8/6) après avoir été menée 6-2, 3-0 double break.
  2. Muguruza bluffée par le niveau de Clijsters: "Elle va donner du fil à retordre à beaucoup de monde"

    Muguruza bluffée par le niveau de Clijsters: "Elle va donner du fil à retordre à beaucoup de monde"

    Garbine Muguruza a poussé un petit ouf de soulagement, lundi soir à Dubai, après sa victoire 6-2, 7-6 (8/6) contre la revenante Kim Clijsters au premier tour des Dubai Duty Free Championships. L'Espagnole, 26 ans, finaliste du dernier Australian Open, a ainsi bien failli devoir disputer un troisième set toujours aléatoire contre la Limbourgeoise, 36 ans, qui effectuait un deuxième come-back plus de sept ans après son dernier match officiel à l'US Open en 2012.