Plein écran
Serena Williams of the United States yells at chair umpire Carlos Ramos in the women's final against Naomi Osaka of Japan on day thirteen of the 2018 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center, New York, US., September 8, 2018. USA TODAY SPORTS/Danielle Parhizkaran SEARCH "POY SPORTS" FOR THIS STORY. SEARCH "REUTERS POY" FOR ALL BEST OF 2018 PACKAGES. TPX IMAGES OF THE DAY. © USA TODAY Sports

Serena Williams a vu un thérapeute après sa colère en finale de l'US Open: “Je cherchais des réponses”

Serena Williams a demandé l'aide d'un thérapeute après son coup de colère en finale de l'US Open l'année dernière. C'est ce que la star américaine a confié au magazine Harper's Bazaar. 

Durant la finale, perdue contre la Japonaise Naomi Osaka, Williams avait fracassé sa raquette et s'était accrochée avec l'arbitre portugais Carlos Ramos, qu'elle avait qualifié de "voleur". Elle avait écopé d'un jeu de pénalité. Les organisateurs de l'US Open lui avait infligé une amende de 17.000 dollars (environ 14.000 euros) après l'incident. 

Plein écran
© EPA

“Les larmes ont coulé sur mon visage”

Lors d'un entretien publié dans Harper's Bazaar, Williams a confié avoir consulté un thérapeute. "Je cherchais des réponses et, bien que j'avais le sentiment de progresser, je n'étais pas prête à prendre à nouveau ma raquette. Pourquoi lorsque les femmes sont passionnées, elles sont qualifiées d'émotives, folles et irrationnelles, alors que lorsqu'il s'agit des hommes, ils sont perçus comme passionnés et forts?", s'interroge l'Américaine.

Williams a également expliqué avoir présenté ses excuses à la Osaka pour lui avoir gâché la fête. Des excuses acceptées par la Japonaise. "Quand la réponse de Naomi est arrivée, les larmes ont coulé sur mon visage", a raconté Williams.

Plein écran
© AFP