Plein écran
© AFP

Ses adversaires, son âge: les confidences de Roger Federer

Pour son grand retour à la compétition après sa défaite cruelle lors d’un match qui restera dans la légende à Wimbledon face à Novak Djokovic, Roger Federer s’est exprimé sur plusieurs sujets. Tour d’horizon de ses principales déclarations. 

“C’est normal d’être en colère. Les défaites restent plus longtemps dans la tête que les victoires, encore plus quand il s’agit de finales aussi serrées”. Voilà qui est dit. Roger Federer garde un goût (très) amer de son dernier match sur le circuit. C’était le 14 juillet, à Londres. Après plus de cinq heures de jeu intenses et deux balles de match manquées, le Suisse s'inclinait en finale de Wimbledon face au numéro un mondial Novak Djokovic. 

Mais à 38 ans et avec 20 ans de carrière, l’expérience compte énormément pour réussir à tourner la page et rebondir. “Dès le lendemain de la finale, nous sommes partis en caravane et avons profité de la Suisse. J’ai un peu déconnecté avant de reprendre l’entraînement, d’abord physique, puis tennistique. Quand vous reprenez la raquette, il y a des flashbacks de la finale, des bons comme des mauvais moments. Mais après deux ou trois sessions, ils disparaissent pour laisser place à la préparation pour Cincinnati”, a-t-il confié. 

Cincinnati, un tournoi qui lui réussit

Les conditions de jeu à Cincinnati conviennent parfaitement au Bâlois. Avec sept titres glanés, il détient le record du tournoi. L’année dernière, il avait atteint la finale sans se sentir à 100%. “A chaque fois que je viens, je ne sais jamais ce qui va se passer, parce que je trouve que c’est rapide et que c’est difficile de contrôler la balle. Mais une fois que je m’y suis habitué, généralement je joue vraiment bien ici. J’espère être aussi bon à 38 ans qu’à 37, on verra bien !”, a-t-il avancé avec le sourire.

Citation

Je suis vraiment heureux pour Andy (Murray)

Roger Federer

Roger Federer s’est également exprimé sur le grand retour d'un membre du fameux “Big Four", Andy Murray. “Je l’avais vu lors de son match contre Bautista-Agut à l’Open d’Australie. Il n’était pas au mieux et semblait perdu. Il se demandait où sa carrière allait le mener, je m’en souviens. Les gens ne savaient pas s'il allait prendre sa retraite ou non. Il a subi une grosse opération. Après son retour en double, il revient en simple, je suis vraiment heureux pour lui. Et j’espère qu'il va retrouver toute sa force. J’imagine que ça va être très long pour lui, l'opération n’était il n'y a pas si longtemps. C’est très encourageant qu'il franchisse cette étape de plus en disputant Cincinnati”.

Federer impatient de retrouver Djokovic

Dans la même partie de tableau pour le tournoi américain, l’homme aux 20 titres du Grand Chelem se verrait bien prendre sa revanche face à Novak Djokovic: “La réaction que je vais montrer est importante pour aller de l’avant. Je suis impatient de rejouer contre Novak (NDLR: Djokovic), et de rejouer tout court pour montrer ce dont je suis capable.” 

Le numéro 3 mondial réalise une saison 2019 extraordinaire malgré son âge. Et il se dit confiant pour la suite de la saison: “J’ai été constant sur toutes les surfaces cette saison. Je n’ai plus eu de problème au dos depuis deux ans et j’étais très content de la manière dont mon genou avait récupéré en 2016. Je ne sais pas combien de temps je vais encore jouer, mais je suis très heureux de mon niveau de jeu et cela se voit dans mes résultats.” Les fans du joueur aux 102 titres sur le circuit n’ont pas fini de se régaler. 

Plein écran
© AFP
  1. Elise Mertens toujours dans le top 20, Cori Gauff bondit encore

    Elise Mertens toujours dans le top 20, Cori Gauff bondit encore

    Remontée dans le top 20 il y a une semaine malgré son élimination contre la Canadienne Bianca Andreescu, au deuxième tour à Pékin, Elise Mertens a conservé lundi sa 19e place au classement WTA, du reste inchangé, pour ce qui concerne les vingt-deux premières. L'Australienne Ashleigh Barty demeure en effet solidement installée à sa place de numéro un mondiale devant la Tchèque Karolina Pliskova, qu'elle avait repoussée à 1081 points en atteignant la finale à Pékin, et la Japonaise Naomi Osaka, remontée sur la marche inférieure du podium au détriment de l'Ukrainienne Elina Svitolina, grâce à son succès dans la capitale chinoise.
  2. Un Medvedev impressionnant étrille Zverev pour remporter son 2e Masters 1000 d'affilée
    Play

    Un Medvedev impression­nant étrille Zverev pour remporter son 2e Masters 1000 d'affilée

    Le Russe Daniil Medvedev (ATP 4), 23 ans, tête de série numéro trois, a remporté dimanche le Masters 1000 de Shanghai, disputé sur surface dure et doté de 7.473.620 dollars. Il a en effet battu en finale l’Allemand Alexander Zverev (ATP 6), 22 ans, tête de série numéro cinq, en deux sets, 6-4, 6-1. Il ne lui a fallu qu’une heure et quatorze minutes pour boucler sa 59e victoire en 2019.