ap
Plein écran
© ap

Sharapova déclare forfait pour Paris-Coubertin

  1. 6h06 sur le cours depuis le début du tournoi: le chemin (très) aisé de Barty jusqu’à la finale

    6h06 sur le cours depuis le début du tournoi: le chemin (très) aisé de Barty jusqu’à la finale

    Ashleigh Barty n’est plus qu’à une victoire de la consécration dans son pays à l’occasion de l’Open d’Australie de tennis. La N.1 mondiale s’est aisément qualifiée pour la finale de la première levée du Grand Chelem 2022, jeudi à Melbourne. Elle n’a laissé aucune chance à l’Américaine Madison Keys (WTA 51) battue en deux manches : 6-1 et 6-3 en à peine une heure et deux minutes. Elle n'a passé que six heures et six minutes sur le cours depuis le début du tournoi.
  2. Les larmes de Paire après sa victoire face à Dimitrov: “J’ai été beaucoup critiqué, c’est pesant”

    Les larmes de Paire après sa victoire face à Dimitrov: “J’ai été beaucoup critiqué, c’est pesant”

    Benoit Paire (ATP 56) s'est qualifié pour le troisième tour de l'Open d'Australie après une victoire 6-4, 6-4, 6-7 (4/7), 7-6 (7/2) sur le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 28/N.25), jeudi, à Melbourne. Ému aux larmes, le Français s’est confié à cœur ouvert au micro d’Eurosport. “J’ai été beaucoup critiqué, à un moment, c’est pesant”, a-t-il notamment déclaré.
  1. Roland-Garros menacé, calendrier chamboulé, débat du GOAT impacté: quelles autres conséquences pour Novak Djokovic?

    Roland-Gar­ros menacé, calendrier chamboulé, débat du GOAT impacté: quelles autres conséquen­ces pour Novak Djokovic?

    L’aventure australienne de Novak Djokovic aura tourné court, mais elle va laisser des traces. Renvoyé en Serbie par les autorités australiennes, le numéro 1 mondial suivra de loin la première levée du Grand Chelem de l’année. Manquer les grands événements pourrait d’ailleurs devenir une mauvaise habitude pour le Djoker, qui risque de trouver portes fermées dans d’autres pays qui pratiquent l’obligation vaccinale. Et, d’un point de vue plus symbolique, la saga de Melbourne peut aussi coûter à Novak Djokovic le statut de GOAT (‘plus grand joueur de tous les temps) après lequel il semble courir depuis plusieurs années.