Emma Raducanu, la sensation de Wimbledon 2021.
Plein écran
Emma Raducanu, la sensation de Wimbledon 2021. © AFP

Surprise du chef à Wimbledon: Emma Raducanu, 338e mondiale, en huitième de finale

La jeune Britannique Emma Raducanu (338e mondiale et bénéficiaire d'une invitation), encore sur les bancs universitaires il y a deux mois, a réussi samedi son examen de passage en deuxième semaine à Wimbledon en éliminant la Roumaine Sorana Cirstea (45e) 6-3, 7-5.

  1. Medvedev piégé, choc Tsitsipas-Sinner, des favorites en mode express: le débrief de la cinquième journée de l’Open d’Australie

    Medvedev piégé, choc Tsitsipas-Sin­ner, des favorites en mode express: le débrief de la cinquième journée de l’Open d’Australie

    L’Open d’Australie a encore perdu l’un de ses principaux prétendants vendredi avec l’élimination du double finaliste sortant Daniil Medvedev. La cinquième journée a également permis à Stefanos Tsitsipas de donner rendez-vous pour une revanche à Jannik Sinner. Dans le tableau féminin, Iga Swiatek, Jessica Pegula ou encore Coco Gauff ont balayé leurs adversaires au 3e tour.
  2. Promos folles au pays des télécoms : offrez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël
    Montelco

    Promos folles au pays des télécoms : of­frez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël

    Les vacances de Noël approchent. Cela signifie non seulement que vous et vos enfants serez plus souvent à la maison, mais aussi que vous serez beaucoup plus souvent sur internet pour jouer et regarder des films de Noël en streaming, par exemple. Comment garantir une connexion internet suffisante pour toute la famille ? Et à quoi devez-vous faire attention au moment de souscrire un abonnement ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  3. “Pourquoi on fait ça?”: l'organisation de l'Open d'Australie pointée du doigt après le match nocturne Murray/Kokkinakis

    “Pourquoi on fait ça?”: l'organisa­ti­on de l'Open d'Austra­lie pointée du doigt après le match nocturne Murray/Kokkinakis

    Andy Murray est venu à bout de Thanasi Kokkinakis en cinq sets après 5h45 de match, ce vendredi en plein milieu de la nuit. La rencontre s’est terminée à 4h06 du matin, heure locale. Une heure (très) tardive et une programmation vivement critiquée. Le directeur de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a immédiatement réagi à la polémique en indiquant qu'il ne songeait pas changer son fusil d’épaule.