“Tu peux pas challenger pour moi?”: le geste fair-play de Sergiy Stakhovsky

Scène étonnante sur le gazon de Halle, mercredi, entre Sergiy Stakhovsky et Pierre-Hugues Herbert. 

Plein écran
"Tu peux pas challenger pour moi?": Pierre-Hugues Herbert ne s'attendait peut-être pas à ce que Sergiy Stakhovsky s'applique dans la foulée. © Capture d'écran

Si le partenaire de double de David Goffin à Halle, sera, comme le Belge, présent au rendez-vous des quarts de finale du simple sur le tournoi allemand, Pierre-Hugues Herbert s’est fait peur contre Sergiy Stakhosvky. Toujours à l’aise sur gazon, l’homme qui avait sorti Federer au deuxième tour de Wimbledon en 2013,  a poussé le Français dans ses derniers retranchements. 

Il a d’ailleurs largement dominé la première manche et n’a pas hésité à offrir un challenge à son adversaire. Alors que Herbert était mené 5-1 et qu’il venait de claquer un ace pour faire 5-2, l’arbitre de chaise et le juge de ligne lui ont refusé le point. Ayant déjà utilisé ses trois recours à la vidéo, le Français n’avait plus qu’une solution: demander un coup de main à Sergiy Stakhovsky. Et l’Ukrainien... a accepté. 

Un beau geste de fair-play qui n’a pas coûté la manche à Sergiy Stakhovsky, qui l’a entérinée dans la foulée, mais ça n’a pas suffi à l’Ukrainien qui s’est finalement incliné en trois sets (2-6, 7-6, 6-4).