“Tu peux pas challenger pour moi?”: le geste fair-play de Sergiy Stakhovsky

Scène étonnante sur le gazon de Halle, mercredi, entre Sergiy Stakhovsky et Pierre-Hugues Herbert. 

Plein écran
"Tu peux pas challenger pour moi?": Pierre-Hugues Herbert ne s'attendait peut-être pas à ce que Sergiy Stakhovsky s'applique dans la foulée. © Capture d'écran

Si le partenaire de double de David Goffin à Halle, sera, comme le Belge, présent au rendez-vous des quarts de finale du simple sur le tournoi allemand, Pierre-Hugues Herbert s’est fait peur contre Sergiy Stakhosvky. Toujours à l’aise sur gazon, l’homme qui avait sorti Federer au deuxième tour de Wimbledon en 2013,  a poussé le Français dans ses derniers retranchements. 

Il a d’ailleurs largement dominé la première manche et n’a pas hésité à offrir un challenge à son adversaire. Alors que Herbert était mené 5-1 et qu’il venait de claquer un ace pour faire 5-2, l’arbitre de chaise et le juge de ligne lui ont refusé le point. Ayant déjà utilisé ses trois recours à la vidéo, le Français n’avait plus qu’une solution: demander un coup de main à Sergiy Stakhovsky. Et l’Ukrainien... a accepté. 

Un beau geste de fair-play qui n’a pas coûté la manche à Sergiy Stakhovsky, qui l’a entérinée dans la foulée, mais ça n’a pas suffi à l’Ukrainien qui s’est finalement incliné en trois sets (2-6, 7-6, 6-4). 

  1. Les trois défis majeurs qui attendent David Goffin à Anvers

    Les trois défis majeurs qui attendent David Goffin à Anvers

    Tête de série numéro 2 et donc dispensé de premier tour, David Goffin fera son entrée en lice, jeudi soir, à l’European Open, où il est déjà le dernier Belge en course, contre le Français Ugo Humbert. Un petit événement pour le public belge et son chouchou: le Liégeois n’est plus apparu, en compétition, sur le sol belge depuis près de deux ans. C’était en Coupe Davis, contre la Hongrie, en février 2018. Et 7sur7 sera sur place pour faire vivre l’événement.