Plein écran
Premier test franchi avec mention pour David Goffin à Paris. © Photo News

Une démonstration: David Goffin entame Roland-Garros sur les chapeaux de roue

Une heure et 24 minutes: c’est le temps nécessaire à David Goffin pour valider sa qualification pour le deuxième tour de Roland-Garros. Opposé au Lituanien Ricardas Berankis, pas franchement spécialiste de la terre battue, le Liégeois, qui découvrait le flambant neuf court Simonne-Matthieu, a activé le turbo dès l’entame de la rencontre. Conquérant et offensif, David Goffin n’a fait qu’une bouchée du premier joueur qui l’avait battu cette saison (6-0, 6-2, 6-2). Une entrée en matière encourageante pour Goffin qui devra confirmer au deuxième tour contre le vainqueur du duel entre l’Américain Denis Kudla et le Serbe Miomir Kecmanovic. 

David Goffin était arrivé à Roland-Garros en plein doute, causé par un début de saison très mitigé, il aura sans doute profité de son premier tour pour se rassurer. Surtout, il n’a pas traîné à rentrer dans son tournoi. Très incisif dès les premiers coups de raquette, il n’a rien laissé à un Ricardas Berankis dépassé et impuissant. 

Lancé par un 6-0 autoritaire, Goffin n’a ensuite jamais relâché l’étreinte. Et ce n’est pas le seul break concédé par le Belge, en fin de second set, qui a enrayé la machine. Au contraire, il a enchaîné et son adversaire n’a jamais pu sortir de la tête. 

Impeccable au service (10 aces, 83% de points gagnés derrière sa première), solide au filet (11 montées gagnantes) et tout simplement largement au-dessus de son adversaire (32 coups gagnants  pour 12 fautes directes), David Goffin a rendu une copie parfaite. Une première victoire qui laisse augurer de bonnes choses pour la suite du tournoi. 

Plein écran
Une copie parfaite. © AFP