Une nouvelle formule dès 2020 pour la Fed Cup

Fed CupLa finale entre l'Australie et la France à Perth, samedi et dimanche, est la dernière avant une réforme de la formule de la Fed Cup dès 2020, concentrée autour d'une phase finale d'une semaine, à l'instar de ce que connaît la Coupe Davis depuis cette année.

Plein écran
© belga

Côté dames, le premier rendez-vous se tiendra du 14 au 19 avril prochains, à Budapest, avec douze équipes. Côté messieurs, il aura lieu du 18 au 24 novembre à Madrid, avec dix-huit équipes.  Quatre nations sont d'ores et déjà assurées de participer à la Fed Cup new look : la France et l'Australie, au titre de leur statut de finalistes 2019, la Hongrie, pays-hôte, et la République tchèque, bénéficiaire d'une invitation.

Les huit autres équipes qualifiées seront connues à l'issue d'un premier tour, sur le modèle classique des rencontres domicile/extérieur, avec quatre simples et un double (avec tie-break), programmé les 7 et 8 février prochains. La Belgique devra passer par ce premier tour et recevra le Kazakhstan au Lange Munt de Courtrai. Dans la capitale hongroise, les douze pays représentés formeront quatre groupes de trois. Le vainqueur de chaque poule se hissera en demi-finales. Chaque rencontre se disputera en deux simples et un double.

Au lieu de trois week-ends de compétition répartis au long de l'année (février, avril et novembre), sur ses terres ou celles de son adversaire, il n'y aura ainsi plus qu'une ou deux échéances maximum par année. La compétition par équipe féminine avait adopté le principe des duels domicile/extérieur en 1995, quand elle avait raccourci son nom de Coupe de la Fédération à Fed Cup. Depuis sa création en 1963 et jusqu'alors, elle se disputait sur une semaine, déjà, et se déplaçait d'année en année. Budapest doit accueillir la nouvelle phase finale de la Fed Cup jusqu'en 2022.