David Goffin raconte une expérience "incroyable" vécue en compagnie de son préparateur physique Fabien Bertrand.
Plein écran
David Goffin raconte une expérience "incroyable" vécue en compagnie de son préparateur physique Fabien Bertrand. © ANP

Une nuit sur une falaise, les pieds dans le vide: la préparation la plus folle de la carrière de David Goffin

En près de dix ans de carrière au plus haut niveau, David Goffin a vécu pas mal d’expériences, mais aucune n’a visiblement été aussi “folle” que cette nuit passée dans les Gorges du Verdon avec son préparateur physique Fabien Bertrand. 

C’est dans un entretien accordé à We Are Tennis, et à la demande de Pierre-Hugues Herbert (avec qui le Belge a été sacré à Doha l’an dernier, son seul titre en double jusqu’ici), que David Goffin raconte cette expérience de vie qui l’a visiblement particulièrement marqué. 

“Une nuit incroyable à 300 mètres de haut”

Ça fait deux ans et demi qu’il collabore avec Fabien Bertrand et les méthodes du préparateur physique belge sont visiblement originales. “Ce que j’ai fait de plus fou avec lui, c’est quand on est allés dormir sur un porte-allège dans les gorges du Verdon”, raconte le Liégeois. “C’est une petite plate-forme pour deux personnes qui est perpendiculaire à la falaise. On était bien accroché et sécurisés, mais on avait les pieds dans le vide et on était à 200-300 mètres de haut. C’était une nuit incroyable.”

Une expérience qui a  pour but “de repousser ses limites et de faire un travail sur soi-même” confie David Goffin, qui en a profité à fond. “C’est loin d’être facile, parce qu’on a des coups de stress quand on s’endort, on sursaute, on se réveille et on se demande où on est, on se retourne sur le côté et on a la tête dans le vide... Mais c’était génial”, conclut le dixième joueur mondial, également ravi d’avoir pu à nouveau taper la balle la semaine dernière. 

  1. Roger Federer ne veut pas jouer au tennis dans des stades vides

    Roger Federer ne veut pas jouer au tennis dans des stades vides

    Roger Federer ne veut pas jouer dans des stades vides. "J'espère sincèrement que nous pourrons reprendre la saison de manière normale, donc avec les spectateurs. Même si cela signifie que nous devrons attendre un peu plus longtemps", a déclaré la légende suisse de 38 ans au site brésilien GloboEsporte, en marge de son soutien à la campagne "Vencendo Juntos" à l'initiative de l'ancien N.1 mondial brésilien Gustavo Kuerten, conçue pour subvenir aux besoin de 35.000 familles brésiliennes dans le besoin.