Plein écran
Goffin s'est fait peur contre Herbert © AP

Une promenade puis une grosse frayeur: Goffin se qualifie dans la douleur

Avec deux sets et un break d'avance, David Goffin se dirigeait tranquillement vers une seconde qualification facile à l’Australian Open. Mais le Liégeois a ensuite distribué les cadeaux à son ami Pierre-Hugues Herbert avant d’être gêné par une blessure à la hanche. Résultat? Deux sets concédés dans la foulée avant de s’adjuger l’ultime manche (6-1, 6-4, 4-6, 1-6, 6-3). 

Après avoir bouclé le premier set (6-1) en 21 minutes, Goffin déroule jusqu’à 5-2 au 2e set. Il concède alors le break (5-3) mais conserve celui qu’il possédait encore pour mener deux sets à rien (6-4) après 1h06. Dans le 3e set, Goffin mène rapidement  3-1 mais commet ensuite davantage de fautes directes et se montre moins conquérant. Herbert en profite pour arracher contre toute attente la manche (4-6), après avoir sauvé une balle de 5-4. L’Alsacien reprend confiance. Tout le contraire du Belge qui perd pied et le 4e set 1-6.

Plein écran
© AP

Goffin fl(h)anche

Le Liégeois demande alors une pause médicale pour se faire manipuler la hanche gauche. Herbert signe le break dans la foulée pour mener 1-2 . Goffin retrouve plus de mordant et parvient à passer devant (3-2) avant de signer à son tour un break (4-2), annulé immédiatement par le Français (4-3). Le Belge se montre  plus solide. Après un 3e break, il retrouve son service au bon moment pour arracher une qualification dans la douleur.

Goffin avait gagné ses trois premiers matchs face à cet ami proche et n’avait concédé qu’un seul set. Au troisième tour, le numéro 1 belge sera opposé au Russe Andrey Rublev, 16e joueur mondial et 17e tête de série, qui a aisément sorti le Japonais Yuichi Sugita (ATP 91) 6-2, 6-3, 7-6 (7/5) en 1h53.

Plein écran
© AFP