Alison Van Uytvanck.
Plein écran
Alison Van Uytvanck. © Photo News

Van Uytvanck passe tout près de l'exploit face à Kenin à Lyon

Alison Van Uytvanck n'est pas passée loin de l'exploit mais s'est inclinée en demi-finale du du tournoi WTA indoor sur surface dur de Lyon, doté de 251.750 dollars, face à l'Américaine Sofia Kenin, cinquième joueuse mondiale et première tête de série, samedi.

Alison Van Uytvanck, 62e au classement WTA, a poussé Kenin à s'imposer en trois manches 7-6 (7-5), 6-7 (2-7), 7-6 (7-2) en 2 heures et 27 minutes.

Après un premier set disputé et perdu au tie-break, la joueuse de 26 ans a parfaitement démarré le deuxième set en menant 1-4 avant de voir Kenin revenir et arracher un nouveau tie-break qui revenait cette fois à Van Uytvanck. Le troisième set était tout aussi disputé et Van Uytvanck faisait parler son service (22 aces à 2) et la décision se jouait dans un ultime tie-break qui tournait finalement à l'avantage de Kenin

Pour sa sixième finale sur le circuit WTA et sa deuxième de l'année après son succès à l'Open d'Australie, l'Américaine de 21 ans affrontera dimanche l'Allemande Anna-Lena Friedsam, 136e joueuse mondiale, qui s'est qualifiée pour la finale grâce à sa victoire 6-3, 3-6, 6-2 sur la Russe Daria Kasatkina (WTA 73), tête de série N.7, en 2 heures et 4 minutes.

Sofia Kenin tentera d'alle chercher un 5e titre WTA après des victoires aussi à Hobart, Majorque et Guanghou l'an dernier. Ce serait le deuxième pour Anna-Lena Friedsam après son succès dans un 125.000 dollars à Suzhou en 2014. L'Allemande avait aussi été en finale à Linz en 2015.

  1. Roger Federer ne veut pas jouer au tennis dans des stades vides

    Roger Federer ne veut pas jouer au tennis dans des stades vides

    Roger Federer ne veut pas jouer dans des stades vides. "J'espère sincèrement que nous pourrons reprendre la saison de manière normale, donc avec les spectateurs. Même si cela signifie que nous devrons attendre un peu plus longtemps", a déclaré la légende suisse de 38 ans au site brésilien GloboEsporte, en marge de son soutien à la campagne "Vencendo Juntos" à l'initiative de l'ancien N.1 mondial brésilien Gustavo Kuerten, conçue pour subvenir aux besoin de 35.000 familles brésiliennes dans le besoin.