Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © AFP

Wimbledon avait souscrit à une assurance annulation en cas d'épidémie

La pandémie de coronavirus a provoqué l'arrêt du sport de compétition depuis le mois de mars à travers la planète. Le report et l'annulation des diverses compétitions ne se comptent plus. Si les sportifs souffrent de cette situation c'est aussi le cas de très nombreux organisateurs qui ont vu de manière soudaine et inattendue leurs efforts réduits à néant. Avec parfois de lourdes pertes financières. 

  1. Faux départ pour Elise Mertens lors de la reprise du circuit WTA à Palerme: “Mon véritable objectif, c’est l’US Open”

    Faux départ pour Elise Mertens lors de la reprise du circuit WTA à Palerme: “Mon véritable objectif, c’est l’US Open”

    Elise Mertens (WTA 23) a pris un faux départ, ce mardi, lors de la reprise du circuit WTA au tournoi sur terre battue de Palerme, doté de 202.250 dollars. Plus de cinq mois après son dernier match, une défaite à Doha contre la Kazakhe Yulia Putintseva, et l’arrêt forcé suite à la pandémie du Covid-19, la n°1 belge, 24 ans, a mordu la poussière dès le premier tour en Sicile contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 119), 26 ans, issue des qualifications. Elle s’est inclinée 6-4, 6-1, mais n’en a pas perdu le moral pour autant.