Ces images satellites montrent une énorme baisse de la pollution en Italie et en Chine

Ces images satellites prises entre janvier et mars, par l’Agence spatiale européenne, montrent une baisse constante du niveau de dioxyde d’azote au-dessus de la Chine et de l’Italie, qui sont les deux pays les plus affectés par le coronavirus.

Toutefois, ces baisses ne sont pas entièrement dues aux restrictions. D’autres facteurs, tels que la baisse de l’utilisation du chauffage en raison des changements saisonniers, ainsi que le Nouvel An chinois, ont également joué un rôle.

Ces images satellites montrent que le niveau de dioxyde d'azote a constamment diminué en Italie, entre janvier et mars, depuis le confinement de la population.
Plein écran
Ces images satellites montrent que le niveau de dioxyde d'azote a constamment diminué en Italie, entre janvier et mars, depuis le confinement de la population. © KameraOne