La “streakeuse” de la finale de la C1 remet ça en hommage à Kobe Bryant

Ce mardi soir, Kinsey Wolanski, le mannequin américain qui avait fait irruption en maillot de bain sur la pelouse lors de la finale de Ligue des Champions, a remis ça. La jeune femme de 23 ans a interrompu temporairement le slalom masculin lors de la Coupe du monde de ski en Autriche dans une tenue pour le moins inadéquate.

Plein écran
Kinsey Wolanski © DR

En pleine compétition, la plantureuse blonde est sortie de la foule en brandissant une pancarte où l’on pouvait lire “RIP Kobe” à la mémoire de la légende du basket-ball, décédée tragiquement dans un accident d’hélicoptère le week-end dernier.

Plein écran
Kinsey Wolanski © DR
Plein écran
Kinsey Wolanski © DR

Le douteux hommage n’a pas fait rire  Alex Vinatzer, qui pensait avoir pris la tête devant son rival le français Clément Noël. Le skieur italien qui n’avait pas vu Kinsey Wolanski arrêter le temps en franchissant la ligne rouge, a commencé à célébrer sa victoire sous les acclamations de la foule.

Après avoir défilé devant la foule avec sa bannière, l’américaine a été emmenée par la sécurité.

Plein écran
Kinsey Wolanski © DR