“Trop sexy pour Tinder”, elle est bannie de l'application

Holly Valentine, 26 ans, de Los Angeles, en Californie, déclare avoir été bannie de Tinder. De nombreux utilisateurs de l’application de rencontre ont signalé le compte de la jeune femme comme étant faux car ils la trouvaient trop sexy pour être vraie.

Plein écran
Holly Valentine © Instagram@holly.treats

Holly Valentine, mannequin et influenceuse, s’est fait bannir de l’application de rencontre Tinder. “Jugée trop sexy pour être vraie” certains utilisateurs ont cru avoir affaire à un faux compte. Croyant se retrouver face à une arnaque, ils ont signalé le compte de l’Américaine qui compte plus d’1,2 million d’abonnés sur Instagram.

Holly a déclaré: «J’utilisais des photos normales, j’ai fait tout ce que j’étais censée faire, j’ai «swipé» à droite sur quelques personnes, j’ai «matché» quelques fois, puis je me suis plongée dans la série «Game of Thrones». Après quelques heures, je suis retournée sur l’app et j’ai été bloquée».

Ayant opté pour un abonnement premium, payé 128 dollars, la jeune femme a demandé un remboursement, en vain. « Tinder ne m’a pas répondu et Apple m’a donné une réponse toute faite en expliquant que la décision était laissée à l’appréciation de l’application. »

Quand on lui a demandé pourquoi elle était sur l’application, Holly a répondu : “Les mannequins peuvent être timides aussi.”

Depuis, elle a ouvert un compte OnlyFans où elle publie des contenus privés pour les fans sur la base d’un abonnement. Holly Valentine est devenue l’une des personnes qui gagnent le plus d’argent sur le site cette année.

Plein écran
Holly Valentine © Instagram@holly.treats