Un Espagnol fond en larmes en retrouvant son âne

Après deux mois passés à 30 km de son pré en raison des mesures de confinement, Ismael Fernandez n’a pu retenir ses larmes au moment de retrouver son âne, qui était gardé par son frère en Andalousie. L’équidé était également aux anges: son braiment montre qu’il se souvient parfaitement de son propriétaire et qu’il a mal supporté cette période loin de lui.

jh
Plein écran
jh © Capture d'écran Instagram