Un mégot de cigarette permet à la police de résoudre une affaire vieille de 41 ans

La police a résolu une affaire concernant une jeune fille de 16 ans qui avait été tuée et violée en 1978 en Alaska. L’ADN prélevé sur les lieux du crime a été comparé à une base de données généalogiques, ce qui a permis aux enquêteurs de remonter jusqu’au tueur.

Plein écran
Shelley Connolly © DR

Le 7 janvier 1978, le corps de Shelley Connolly, 16 ans, avait été retrouvé près d’une voie ferrée à environ 24 km au sud d’Anchorage, en Alaska. Elle avait été violée, battue et traînée par une voiture. L’affaire, qui était restée sans suite, connaît un nouveau rebondissement.

Plein écran
Shelley Connoly © DR

Plus de 40 ans après, Donald McQuade, 62 ans, a été accusé du meurtre de Shelley Connolly. Récemment, des échantillons ADN prélevés lors de l’autopsie ont permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à une femme vivant en Floride. Celle-ci, cousine germaine des 3 frères McQuade, a été écartée de l’affaire. Les enquêteurs se sont penchés sur Donald McQuade qui se trouvait en Alaska au moment du meurtre.

Plein écran
Donald McQuade © DR

Des agents qui le surveillaient ont récupéré ses mégots de cigarettes jetés. L’ADN sur les mégots correspond à celui trouvé sous les ongles et sur le corps de Shelley Connolly. Donald McQuade a été placé en détention le vendredi 30 août à Gresham, en Oregon.