Plein écran
11.381 camping-cars ont été immatriculés en Belgique l’année passée, un chiffre en constante augmentation. © Mathias Mariën

Comment expliquer le succès des camping-cars?

De plus en plus de Belges font le choix de partir en vacances en camping-car. L’année passée, plus de 11.000 nouveaux véhicules ont été immatriculés dans notre pays. Qu'est-ce qui explique ce succès grandissant?

Interviewés par nos confrères du RTL info, Frédéric et Nelly mettent en avant la liberté qu’offre un camping-car. “Partir en vacances et être libres. Ne pas être tenus à des horaires comme à l’hôtel ou en avion. Ici, on part quand on veut, on fait ce qu’on veut. C’est super”, explique la mère de cette famille de deux enfants qui peuvent également emmener leurs deux chiens en vacances.

Quelque 11.381 camping-cars ont été immatriculés en Belgique l’année passée, un chiffre en constante augmentation. La tendance s’est d’ailleurs confirmée sur les trois premiers mois de 2019.

Le succès des camping-cars, Laurent Lemaire s’en frotte les mains, lui qui gère une société de vente et de location depuis maintenant quatre ans. Comme il l'explique à la chaîne privée, la demande a littéralement explosé depuis qu’il a lancé son entreprise.

Liberté, convivialité, écologie

Constat partagé par Luc Everaets, lui aussi gérant d’un magasin spécialisé dans les camping-cars. Pour lui, plusieurs facteurs expliquent le succès des ces véhicules habitables. Le besoin de liberté, la population vieillissante mais aussi, et c’est dans l’air du temps, l’écologie.  “Vous produisez votre propre électricité, vous faites attention à vos ressources en eau propre, vous essayez de laisser l’endroit où vous avez logé ou stationné impeccable, vous pratiquez des achats en circuit court chez des artisans avec des produits locaux”, souligne le spécialiste. 

Pour un autre adepte des vacances en camping-car, ce sont surtout les côtés imprévisible et convivial qui lui plaisent. “On sait quand on part, on ne sait pas quand on revient. C’est tout ce que je peux vous dire. C’est ça le plaisir camping-car. Et on se fait des amis aussi car il y en a de plus en plus”, dit-il au RTL info.

Cependant, un camping-car n'est pas accessible à toutes les bourses. Comptez entre 40.000 et 60.000 euros en moyenne pour un modèle neuf. 

  1. Comment cette plage de rêve a-t-elle pu virer à l’enfer absolu en si peu de temps?
    Play
    Blog

    Comment cette plage de rêve a-t-elle pu virer à l’enfer absolu en si peu de temps?

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Pourquoi roule-t-on à droite?

    Pourquoi rou­le-t-on à droite?

    Rouler à droite, c’est une assertion qui paraît évidente sauf, quand il s’agit de changer de pays pour un temps, que ce soit pour les vacances ou le travail, et que le sens de conduite se déplace soudainement à gauche. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale conduit à droite mais de nombreux pays comme le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud ou l’Australie, pratiquent la conduite à gauche. Voici quelques hypothèses historiques qui auraient déterminé le choix de chaque pays.