Plein écran
11.381 camping-cars ont été immatriculés en Belgique l’année passée, un chiffre en constante augmentation. © Mathias Mariën

Comment expliquer le succès des camping-cars?

De plus en plus de Belges font le choix de partir en vacances en camping-car. L’année passée, plus de 11.000 nouveaux véhicules ont été immatriculés dans notre pays. Qu'est-ce qui explique ce succès grandissant?

Interviewés par nos confrères du RTL info, Frédéric et Nelly mettent en avant la liberté qu’offre un camping-car. “Partir en vacances et être libres. Ne pas être tenus à des horaires comme à l’hôtel ou en avion. Ici, on part quand on veut, on fait ce qu’on veut. C’est super”, explique la mère de cette famille de deux enfants qui peuvent également emmener leurs deux chiens en vacances.

Quelque 11.381 camping-cars ont été immatriculés en Belgique l’année passée, un chiffre en constante augmentation. La tendance s’est d’ailleurs confirmée sur les trois premiers mois de 2019.

Le succès des camping-cars, Laurent Lemaire s’en frotte les mains, lui qui gère une société de vente et de location depuis maintenant quatre ans. Comme il l'explique à la chaîne privée, la demande a littéralement explosé depuis qu’il a lancé son entreprise.

Liberté, convivialité, écologie

Constat partagé par Luc Everaets, lui aussi gérant d’un magasin spécialisé dans les camping-cars. Pour lui, plusieurs facteurs expliquent le succès des ces véhicules habitables. Le besoin de liberté, la population vieillissante mais aussi, et c’est dans l’air du temps, l’écologie.  “Vous produisez votre propre électricité, vous faites attention à vos ressources en eau propre, vous essayez de laisser l’endroit où vous avez logé ou stationné impeccable, vous pratiquez des achats en circuit court chez des artisans avec des produits locaux”, souligne le spécialiste. 

Pour un autre adepte des vacances en camping-car, ce sont surtout les côtés imprévisible et convivial qui lui plaisent. “On sait quand on part, on ne sait pas quand on revient. C’est tout ce que je peux vous dire. C’est ça le plaisir camping-car. Et on se fait des amis aussi car il y en a de plus en plus”, dit-il au RTL info.

Cependant, un camping-car n'est pas accessible à toutes les bourses. Comptez entre 40.000 et 60.000 euros en moyenne pour un modèle neuf. 

  1. Nos idées pour un city-trip en train

    Nos idées pour un city-trip en train

    Rien de tel qu’un city trip pour déconnecter le temps d’un court séjour! Si les billets d’avion sont de plus en plus abordables, l’empreinte écologique, elle, en prend un coup. Et si on décidait de prendre le train à la place? Au delà des destinations classiques, telles que Paris, Londres ou Amsterdam, les pays voisins offrent de multiples possibilités d’évasion. Voici une sélection de destinations accessibles en train à quelques heures de trajet de Bruxelles!
  2. Un expert sur la future montagne russe de Plopsa: “Un défi pour la rendre sûre”

    Un expert sur la future montagne russe de Plopsa: “Un défi pour la rendre sûre”

    Plopsaland La Panne décidera sous peu de sa prochaine attraction afin de ravir, enfin, les amateurs de sensations fortes. Le parc d’attractions ne dispose en effet pas encore de spinning coaster, ces montagnes russes dont les wagonnets tournent à 360 degrés sur eux-mêmes. Le choix du parc se porte sur un X-treme Spinning Coaster dont les voies se retournent également. Il n’existe pour l’heure qu’un seul manège de ce type dans le monde car le concevoir revient à défier les lois de la physique: “Un vrai challenge d’en faire une attraction sûre pour le public”, analyse un expert.