Plein écran
Droomvlucht © Efteling

Envie d’évasion et de magie avec les enfants? Ne cherchez plus

Situé au sud des Pays-Bas, le parc Efteling est un joyau parfois méconnu des Belges. Pourtant, au prix d’un court trajet en voiture (1h30 de Bruxelles), c’est le lieu idéal pour s’évader en famille et retrouver son âme d’enfant. Depuis sa création, Efteling a évolué pour devenir l’un des plus grands parcs d’attraction d’Europe. Mais ce qui nous a séduits, ce n’est pas que sa taille, mais sa diversité et la qualité du parc et de tout ce qu’il a à proposer. Petit tour d’horizon d’un lieu pas comme les autres. X bonnes raisons de sauter le pas et découvrir l’endroit.

L’univers enchanté et détendu 

Quand on s’est lancé pour tester le parc d’attraction néerlandais Efteling, il faut reconnaître que c’était avec, non pas les pieds de plomb, mais un peu d’appréhension. Franchement pas fan de ces endroits surpeuplés où l’on fait la file des heures avant de se faire peur quelques minutes et de chercher constamment ses enfants du regard, j’avais gardé un souvenir déçu des habituels cousins Disney et consorts. Et puis soudain, après avoir fait route vers Breda avec deux enfants de 7 et 3 ans carrément plus impatients que nous: l’enchantement. Niché au creux d’un bois, le parc et ses logements détonnent immédiatement de l’atmosphère recherchée: l’univers du conte, de la magie, du féérique et de l’imaginaire collectif. Cela se ressent immédiatement: pas de foule en furie ni d’oppression, l’ambiance est ici à la balade et à la découverte. 

Plein écran
Anton Pieck plein © © Marijn de Wijs Photography

Des attractions vraiment familiales, des plus petits aux plus grands

S’il y a bien quelque chose de frustrant lors d’une escapade en famille, c’est que l’un ou l’autre n’y trouve pas son compte. A Efteling, tout est pensé pour que personne ne s’ennuie, du petit dernier à l’adolescent blasé de la fratrie. Les parties du parc réservées aux attractions les plus impressionnantes sont ponctuées d’espaces pour occuper les plus petits: manèges, jolies plaines de jeux, carrousels (Anton Pieck Plein). Idéal pour attendre, le cas échéant, les plus grands qui font la file pour se faire peur. De nombreux espaces verts, ombragés grâce aux arbres imposants qui criblent le paysage, sont autant d’oasis de fraîcheur par forte chaleur ou pour les siestes en poussette.

Le Bois des Contes

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
Plein écran
Le roi des Trolls © Efteling
Plein écran
Le Géant © 7sur7

Véritable incontournable du parc, c’est avec lui que tout a commencé en 1952. Ce bois cossu à l’abri du soleil réunit tous les plus beaux (ou effrayants) contes de nos livres d’images et ravit les plus jeunes... mais pas que. Qu’il est amusant de voir les plus grands retrouver leur âme d’enfant en utilisant l’excuse des petits pour regarder le loup dormir dans le lit de la grand-mère du petit chaperon rouge, de voir la maison en pain d’épices de la terrifiante sorcière d’Hansel et Gretel, de surprendre des chevaliers endormis dans les bosquets au pied du château de la Belle au bois dormant, d’admirer les souris et les lutins à l’ouvrage dans les maisonnettes etc. Tout est plus vrai que nature et les personnages robotisés sont des oeuvres d’art. Au fil des sentiers, les arbres vous parlent, les perroquets répètes les piaillements de vos enfants et d’inquiétantes créatures (un géant, un dragon...) rythment le long parcours vallonné. Prévoyez deux bonnes heures pour faire toute la promenade, idéalement en tout début d’excursion pour se mettre à fond dans l’ambiance.

Plein écran
Le Dragon entre en action dès que les enfants touchent au trésor © Efteling
Plein écran
La maison d'Hansel et Gretel © Efteling

Droomvlucht

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Monde des rêves (domaine Marerijk)

Ce voyage dans le monde des rêves est le second incontournable à nos yeux. Lovés les uns contre les autres et attachés dans une nacelle, vous êtes emportés de salle en salle dans les différents rêves d'un enfant le long d’un parcours scénique nocturne émouvant et éblouissant, quelques sensations en sus au gré des montées et descentes de votre embarcation. Monde suspendu, trolls qui se douchent dans une cascade et elfes qui virevoltent, ciel étoilé et rires enchanteurs, le “Droomvlucht” est le grand favori des petits qui y voient exprimés et incarnés leurs fantasmes féériques et leurs peurs d’enfants. Un parcours un peu libérateur pour les plus angoissés. Vu le succès de l’attraction, prévoyez de faire la file (35 minutes dans notre cas, le week-end en mai) mais le côté labyrinthe et les plafonds décorés permettent de passer le temps. Prévoyez aussi qu'on vous réclame une deuxième tournée...

Plein écran
Les elfes du "Droomvlucht" © Efteling
Plein écran
Les bois selon le Droomvlucht © Efteling
Plein écran
Un troll du "Droomvlucht" © Efteling

Besoin d’action?

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Cap sur le domaine Rugrijk
Plein écran
Le Python et ses loopings en altitude © Efteling
Plein écran
Joris en de Draak © Efteling

Les amateurs de sensations fortes ne sont pas en reste, au contraire. Pour satisfaire les plus téméraires, à condition qu’ils mesurent au moins 120 centimètres, direction les attractions phares du Rugrijk, au nord-est du parc: De Halve Maen ou Galion Balançoire, un bateau qui tangue à 180° (coeur mal accroché s’abstenir), le très chouette Vliegende Hollander, montagne russe aquatique qui achève sa descente infernale dans une rivière, le Python pour les plus audacieux que nous ne sommes pas (double looping et tire-bouchon), le célèbre Joris en de Draak, majestueuse montagne russe racing en bois à double sens et ornée d’un dragon qui crache du feu la nuit (fermée pour entretien lors de notre visite du parc), et l’hypnothisant Baron 1898 ouverte à ceux qui mesurent plus d’1m32 et qui n’ont pas peur de faire une chute à la verticale de 37,5 mètres. Gloups. 

Très courues, ces attractions esthétiquement irréprochables valent le détour. C’est là que l'on retrouve les plus grands et que les files sont les plus longues. Une file “single rider” existe pour ceux qui ne souhaitent pas forcément faire l’attraction entre amis: ils attendent moins longtemps. Comptez 40 minutes d’attente l’après-midi un week-end d’affluence normale (hors vacances scolaires). Des boarding pass ont également été mis en place pour planifier votre passage et limiter l’attente.

Plein écran
Baron 1898 © Efteling
Plein écran
Vliegende Hollander, montagne russe aquatique © Efteling

Pendant ce temps, que font les plus jeunes? Un tour sur le Piraña, indémodable rivière sauvage parcourue sur de grosses bouées ouvertes à toute la famille (à vos imperméables!), la Polka Marina, danse en wagons sur la “mer” autour d’une baleine, ou un tour en petit train à pédales dans un décor miniature pittoresque ou en locomotive motorisée. Le pied. Et pour un dernier tour tous ensemble, le Bob, parcours rapide en bobsleigh, est parfait.

Plein écran
Piraña © Efteling
Plein écran
Circuit de voitures anciennes (Oude Tufferbaan) © Efteling

Plus de magie?

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Une audience chez le roi Symbolica
Plein écran
L'observatoire de Symbolica © Efteling
Plein écran
Palais de Symbolica © Efteling

Belle surprise également que le parcours scénique du Palais de la Fantaisie, Symbolica. Bien installés sur votre siège (5-6 personnes), vous voguez dans les couloirs et les pièces du palais féérique du roi du parc. L’expérience est magique et participative, les plus petits choisissant leur itinéraire et influençant le parcours sur un écran interactif au gré des salons visités. Ennivrante, la découverte du château offre à nouveau un spectacle éblouissant, parfumé (!) et léché: des poupées, trolls, elfes s’affairent autour de vous et s’adonnent à un banquet gargantuesque. On ressort des étoiles plein les yeux.

Plein écran
Au balcon de Symbolica © Efteling

Mais encore...

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
Plein écran
La pagode thaïlandaise du Reizenrijk en arrière-plan: une vue panoramique et une ascension vertigineuse. En avant-plan, les bateaux de Gondoletta, pause reposante du séjour © Efteling

Un tour dans la majestueuse Pagode thaïlandaise (Reizenrijk) volante qui offre une vue panoramique sur le parc, le charmant monorail dans les arbres (Marerijk), l’inquiétante valse des plafonds dans la Villa Volta (Marerijk), le Spookslot (Anderrijk) soit château hanté (trop effrayant pour les plus jeunes), le monde miniature de Diorama, Fabula, le film en 4D avec expérience sensorielle ouverte à tous (y compris non néerlandophones), le parcours scénique Fata Morgana (Anderrijk). Mais aussi la promenade en bateau Gondoletta, tour du parc entre les fleurs et les nénuphars avec vue inédite sur les attractions et domaines. Vous serez heureux d’y reposer vos pieds...

Plein écran
Spookslot, pas recommandé pour les plus jeunes © Efteling

Les spectacles

Le point fort d’Efteling, c’est aussi de proposer des spectacles de haute qualité et très différents. 

Raveleijn

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    domaine Marerijk
Plein écran
Raveleijn © Efteling

Si vous faites le tour de l’ouest du parc (Marerijk) pour le Drromvlucht, ne manquez pas le spectacle (gratuit) de cavaliers “Raveleijn”. Dans une arène mettant en scène cavaliers, reine et dragons, vous assisterez en extérieur (gradins couverts) à un combat titanesque plein de rebondissements et interactif. Chapeau bas aux acteurs, aux décors et à la scénographie, un spectacle léché et très impressionnant, qui convient aux petits comme aux grands. Clairement notre deuxième coup de coeur du séjour, et surtout celui des enfants. La capacité des gradins est importante et il y a plusieurs représentations par jour. Organisez la journée et patientez éventuellement sur l’Anton Pieck plein.

Caro

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    théâtre Efteling
Plein écran
Caro © Efteling

Grande fierté du parc, Caro est un spectacle visuel acrobatique et humoristique d’1h15 (sans interruption) mettant en scène des personnages fantastiques. Il s’adresse à toute la famille (dès 5 ans) et est proposé à 18h30, mais attention, pas tous les jours. Il convient de réserver ses places (payantes). Des combos entrée du parc + ticket spectacle (et dîner éventuel) sont possibles à un tarif plus avantageux.

Aquanura

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
Plein écran
Aquanura: 200 fontaines et 900 lumières © Efteling

Ce spectacle en extérieur ne dure que 12 minutes mais offre sa dose de magie également. Il se déroule non loin de l’entrée (et donc de la sortie) du parc et constitue une clôture apaisante d’une journée bien remplie. Si la nuit est déjà tombée, le spectacle redouble d’intérêt: les quatre grenouilles de l’étang d’Efteling le transforment en un ballet aquatique géant, symbiose d’eau, de feu, de son et lumières. Plus de 200 fontaines et 900 lumières entrent en action pour un show parfaitement orchestré et à admirer depuis les rambardes, sans réserver.

La propreté et le personnel

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile

Ce qui est appréciable également à Efteling, c’est que le sens du détail est omniprésent: pas un chemin, pas un snack, pas une file d’attente, pas un arbre, une attraction, une boutique, un lieu d’aisance ne manque de ce petit quelque chose de féérique... ni d’entretien. Les sentiers sont impeccables, les parterres de fleurs à faire pâlir les plus jardiniers d’entre nous, et si le parc tourne à plein régime et qu’il est ouvert 365 jours par an, pas un papier ne traîne. La quantité de personnel, qui fourmille, frappe au fil des allées et au détour des entrées aux attractions, comme dans les logements. Tous ici sont aimables, ravis d’aider, d’informer et de vous parler français si nécessaire. Cela se ressent non seulement dans l’encadrement des attractions et des spectacles, mais aussi dans l’accompagnement des plus jeunes enfants et des personnes à mobilité réduite qui jouissent d’un accès facilité voire de versions en réalité virtuelle des attractions qui ne leur sont pas accessibles. Le sourire en plus s’il vous plaît. Rien que ça, ça donne envie de retourner.

Nos conseils

- téléchargez absolument l’app Efteling: plan du site, des différents domaines, des attractions, des temps d’attente, des heures des spectacles, des fermetures éventuelles d’attractions pour éviter les déceptions après 20 minutes de marche. C’est la clé d’un séjour réussi, alors chargez votre GSM au maximum le matin.

- le pique-nique est autorisé mais pas nécessaire: il y a une multitude de restaurants et snacks sincèrement bons et à des prix abordables

- préparez un peu votre séjour (un jour, deux jours: ça change tout) en fonction des goûts de chacun et pour ne pas rater l’inmanquable 

- il y a des boarding pass gratuits pour réserver l’heure de passage dans les attractions phares

- économisez: 42 euros l’entrée au guichet dès quatre ans (gratuit pour les plus jeunes avec preuve d’identité)... mais le jeu en vaut la chandelle. Réservez vos tickets en ligne, ils sont deux euros moins cher! Le parking coûte 10 euros.

- si vous pouvez vous le permettre, passez au moins une nuit sur place, surtout si vous avez de jeunes enfants ou des enfants d’âges très différents, au risque de devoir faire l’impasse sur des incontournables et de passer une journée sprint et marathon à la fois, et de ne pas satisfaire tout le monde

- Bon à savoir: le parc est ouvert jusque 18h, mais durant les vacances, jusque 20h en semaine et 23h le samedi/dimanche: parfait pour aller écouter des contes en soirée et voir les attractions magnifiquement éclairées la nuit. 

On loge où?

Plein écran
Le restaurant de l'Hôtel Loonsche Land © 7sur7

On a eu la chance de loger dans l’Hôtel Loonsche Land, à seulement 15 minutes à pied de l’entrée. On recommande clairement cette option pour loger juste une nuit: les chambres sont nickel, avec tout le confort nécessaire et de l’espace pour loger à deux adultes et trois enfants, dont deux dans une mezzanine en bois qu’ils ont évidemment adorée. On a vraiment profité du confort de cet hôtel cosy et sans prétention: rien à emporter, super joli restaurant avec coin enfants très sympa, terrasse pour l’apéro, mini plaine de jeux et délicieux burgers et kibbeling à la carte, prix abordables, rien à nettoyer. Des vacances en soi, même si les enfants dorment dans la même pièce. Autre atout, le parking et l’accès matinal au parc: vous entrez en VIP dès 9h30 du matin au lieu de 10 heures pour les visiteurs d'une journée.

Plein écran
Hôtel Efteling Loonsche Land © Efteling

Si vous êtes en grand groupe et restez plus longtemps pour profiter du parc mais aussi de balades à vélo dans la région, du golf Efteling, des contes à la nuit tombée, etc: optez pour le village de vacances Efteling Loonsche Land (dunes, bois, landes) avec des maisonnettes à thème sur pilotis avec terrasse. Jusqu’à 12 personnes. 

Si vous voulez une chambre séparée, vous pouvez aussi opter pour les appartements et maisons de luxe (jusqu’à 24 personnes) du Bosrijk. Et pour vraiment vendre du rêve à toute la famille, l’Hôtel Efteling est l’option la plus féérique (et forcément la plus onéreuse) du parc, pour un vrai séjour de prince et de princesse plein de surprises dans l’une des 20 suites thématiques enchanteresses. La vie de château.

Plein écran
Suite Ravelijn de l'Hôtel Efteling, à 5 minutes à pied du parc © Efteling

Informations ou hébergements : tél. +31 416 537 777 ou www.efteling.com