Plein écran
Chez TUI Fly, seul un bagage à main de 10 kg maximum et ne dépassant pas les dimensions 55 x 40 x 20 cm est autorisé par passager. Ces normes n’étaient jusqu’à présent pas rigoureusement contrôlées à l’enregistrement, ce qui menait à un nombre important de bagages trop lourds ou trop grands à bord des avions. © ANP

Gare aux mauvaises surprises: TUI Fly plus sévère pour les bagages à main

TUI Fly renforce désormais ses normes pour les bagages à main afin de faciliter l’embarquement. Leur poids, de maximum 10 kg, et leurs dimensions seront en effet désormais rigoureusement contrôlés lors de l’enregistrement des bagages. S’ils sont trop grands ou trop lourds, ces sacs et/ou valises devront aller en soute, avec un supplément à payer, prévient lundi la compagnie aérienne belge.

L’espace à bord des avions est limité et il est parfois impossible de ranger tous les bagages à main, de plus en plus nombreux à être hors dimensions, dans les coffres prévus à cet effet en cabine, constate TUI Fly. Ceux-ci sont alors souvent placés en la soute. Cela peut causer l’insatisfaction du vacancier concerné mais provoque surtout une perte de temps inutile, qui n’est pas agréable pour les autres passagers et peut même retarder le décollage du vol.

Voici ce que vous pouvez emporter en cabine

La compagnie belge a dès lors décidé de prendre des mesures et de sensibiliser les voyageurs. Seul un bagage à main de 10 kg maximum et ne dépassant pas les dimensions 55 x 40 x 20 cm est autorisé par passager. Ces normes n’étaient jusqu’à présent pas rigoureusement contrôlées à l’enregistrement, ce qui menait à un nombre important de bagages trop lourds ou trop grands à bord des avions. Ce sera désormais le cas et un supplément sera à payer le cas échéant afin de mettre le bagage en soute.

Moins de CO²

Une campagne de sensibilisation a été lancée dans les différents aéroports, sur les réseaux sociaux, dans les brochures et dans les documents de voyage. TUI fly rappelle en outre que des bagages plus légers permettent de diminuer les émissions de CO².

  1. Nos idées pour un city-trip en train

    Nos idées pour un city-trip en train

    Rien de tel qu’un city trip pour déconnecter le temps d’un court séjour! Si les billets d’avion sont de plus en plus abordables, l’empreinte écologique, elle, en prend un coup. Et si on décidait de prendre le train à la place? Au delà des destinations classiques, telles que Paris, Londres ou Amsterdam, les pays voisins offrent de multiples possibilités d’évasion. Voici une sélection de destinations accessibles en train à quelques heures de trajet de Bruxelles!
  2. Un expert sur la future montagne russe de Plopsa: “Un défi pour la rendre sûre”

    Un expert sur la future montagne russe de Plopsa: “Un défi pour la rendre sûre”

    Plopsaland La Panne décidera sous peu de sa prochaine attraction afin de ravir, enfin, les amateurs de sensations fortes. Le parc d’attractions ne dispose en effet pas encore de spinning coaster, ces montagnes russes dont les wagonnets tournent à 360 degrés sur eux-mêmes. Le choix du parc se porte sur un X-treme Spinning Coaster dont les voies se retournent également. Il n’existe pour l’heure qu’un seul manège de ce type dans le monde car le concevoir revient à défier les lois de la physique: “Un vrai challenge d’en faire une attraction sûre pour le public”, analyse un expert.