Les visiteurs d'un jour devront payer pour aller à Venise à partir de 2023.
Plein écran
Les visiteurs d'un jour devront payer pour aller à Venise à partir de 2023. © Thinkstock

Il faudra bientôt payer pour visiter Venise

Les touristes qui se rendront à Venise pendant un seul jour devront, à partir du 16 janvier 2023, acheter un billet d'entrée conformément à de nouvelles règles visant à réguler le flux de touristes dans la ville, a déclaré l'adjoint au tourisme de la ville, Simone Venturini, vendredi.

  1. Du changement pour les entrées sur le territoire

    Du changement pour les entrées sur le territoire

    Les règles régissant les entrées sur le territoire belge vont changer, pour s'affranchir des considérations de lieux de départ et se concentrer davantage sur le statut du voyageur: vacciné ou non, récemment testé, éventuellement porteur d'un certificat de rétablissement du Covid-19. Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke l'a expliqué vendredi à l'issue d'un nouveau Comité de concertation consacré à la gestion de la pandémie. Selon le ministre, le changement de logique suit une volonté qui est également affichée au niveau européen.
  2. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  3. Rêve ou cauchemar? Ils ont acheté une maison à 1 euro dans le village italien de Mussomeli

    Rêve ou cauchemar? Ils ont acheté une maison à 1 euro dans le village italien de Mussomeli

    Ces dernières années, plusieurs petits villages italiens ont mis en vente des maisons à 1 euro dans le but d’attirer de nouveaux habitants et repeupler ces zones abandonnées par les locaux, partis s’installer en ville. Parmi ceux-ci, le village de Mussomeli, situé dans le sud de la Sicile, a attiré des centaines d’investisseurs. Après plusieurs années de travaux, que sont devenues ces maisons italiennes? Était-ce un investissement intéressant?