Plein écran
Catalin Onc et son épouse Elena Engelhardt souhaitent récolter 10.000 € pour se rendre en Afrique. © Instagram @another_beautiful_day_official

Ils demandent de l’argent à leurs fans pour voyager: “Trouver un emploi n’est pas une option”

10.000 euros: c’est la somme que souhaite récolter un couple allemand pour financer son voyage en tandem vers l’Afrique du Sud. Depuis maintenant plusieurs années, Catalin Onc et son épouse Elena Engelhardt tiennent un compte commun sur Instagram où ils postent des photos de leurs aventures à travers le monde. Ils souhaitent aujourd’hui se rendre sur le continent africain à vélo grâce à l’argent de leurs abonnés. 

Bali, Népal, Italie, France, Danemark,... Comme on peut le constater après un rapide coup d'œil sur leur compte Instagram, Catalin Onc et Elena Engelhardt enchaînent les voyages de rêve. Mais aujourd'hui, ces deux influenceurs allemands souhaitent se rendre en Afrique en tandem. Et pour ce faire, ils ont besoin de l’argent de leurs abonnés.

Le couple a en effet lancé une cagnotte sur le site de financement participatif GoFundMe afin de récolter 10.000 euros pour couvrir les frais de ce voyage. “Les fonds récoltés serviront à payer le vélo et l’équipement, la nourriture et l’hébergement (si nécessaire), Internet et les cartes SIM dans chaque pays pour vous donner de nos nouvelles, les assurances, et les éventuelles urgences”, expliquent Catalin et Elena dans la description de leur projet. 

“Un travail normal serait préjudiciable pour nous”. 

Leur demande a été largement critiquée par leurs abonnés, qui les ont accusés de profiter de leur générosité. Et pour cause, le couple explique ainsi qu’il refuse de trouver un travail. “Certains nous diront simplement de trouver du travail, comme tout le monde, et d’arrêter de mendier. Mais quand vous avez l’impact que nous avons sur la vie des autres, trouver un emploi n’est pas une option. Nous pourrions travailler en tant que mannequins et gagner de l’argent rapidement, mais nous ne voulons pas participer à ce consumérisme. À ce stade, un travail normal serait préjudiciable pour nous”. 

Actuellement, c’est la mère de Catalin qui finance les voyages de son fils et de son épouse. “Elle nous finance, elle cumule deux jobs et il ne lui reste plus beaucoup d’argent pour elle-même”, a-t-il expliqué. “On ne lui a jamais demandé d’argent, mais elle est heureuse de nous aider. Maman, je veux que tu saches que tu ne le fais pas juste pour nous. Nos milliers d’abonnés en profitent aussi pleinement. Au cours de mes récentes randonnées dans l’Himalaya, j’ai vu comment vivent les autres et j’ai appris à mieux me connaître. Je trouverais ça égoïste d’arrêter Instagram”. (lire la suite sous la photo)

“Vous voyagez pour votre propre plaisir”

Les réponses à la demande du couple ont été très claires. “Ta mère travaille deux fois plus pour payer ton voyage. Qu’en est-il de son bien-être mental à elle, à ton avis? C’est une grosse blague, ta haute estime de toi est tout simplement ridicule”, peut-on notamment lire dans les commentaires. Ou encore: “La seule chose que vous encouragez, c’est la paresse. Demander de l’argent à des inconnus pour payer vos vacances permanentes est l’une des choses les plus narcissiques que j’aie jamais vues”. 

Même leurs fans les plus fidèles ont désapprouvé leur démarche: “Je vous suis depuis longtemps et je vous aime bien, mais vous voyagez pour votre propre plaisir. Je ne vois pas ce que ça peut nous apporter à nous”. 

Face à ces critiques, Catalin et Elena ont regretté que leurs fans se focalisent sur le côté financier de leur projet. “Nous pourrions vivre un style de vie somptueux et ne montrer que cela, comme la plupart des gens sur les réseaux sociaux le font. Mais nous avons choisi de ne pas le faire (...)  Certaines personnes sont promptes à juger et à parler. En ce moment même, nous n’avons pas grand-chose, nous acceptons l’argent de ma mère et des dons, mais nous ne le cachons pas. Cette situation nous apprend beaucoup de choses”. 

En neuf jours, le couple a récolté 215 euros sur les 10.000 euros au total.

  1. Quatre incontournables pour un voyage à Marseille

    Quatre incontour­na­bles pour un voyage à Marseille

    Depuis quelques semaines, il règne en Belgique un temps automnal qui donne l’envie de filer droit vers le Sud. La Méditerranée, le soleil, le terroir, les visites culturelles et les randonnées en bord de mer, sonnent aux oreilles comme une douce musique. Marseille, c’est tout cela et bien plus encore! Ville portuaire, fondée par les Grecs en 600 avant J-C., elle a su préserver son cachet et émerge, entre deux collines, sur un fond de mer azurée. Voici quatre visites incontournables à faire lors d’un séjour à Marseille.
  2. Le plateau-repas biodégradable qui pourrait révolutionner les voyages en avion

    Le pla­teau-re­pas biodégrada­ble qui pourrait révolution­ner les voyages en avion

    Emballages alimentaires en plastique, écouteurs, masque pour les yeux ou encore trousses de toilette: quelque 5,7 millions de tonnes de déchets sont générées chaque année par les vols commerciaux. C’est pour cette raison que l’entreprise de design PriestmanGoode a créé un plateau-repas compostable et écologique qui, elle l’espère, contribuera à réduire cette quantité astronomique de déchets.
  3. City-trip à Budapest: coup d’oeil sur les différents bains et thermes de la capitale hongroise

    City-trip à Budapest: coup d’oeil sur les différents bains et thermes de la capitale hongroise

    Envie de voyage et d’évasion? Et si vous envisagiez Budapest? La capitale hongroise a tout pour plaire: de magnifiques points de vue, des musées et des édifices à visiter, un centre-ville animé, des restos et des bars en tout genre, … mais aussi les fameux thermes qui pullulent aux quatre coins de Buda et de Pest. En à peine deux heures d’avion, c’est la détente et le dépaysement garanti.
  4. Vous connaissez cette maison hantée sans le savoir: voici son histoire tragique
    Blog

    Vous connaissez cette maison hantée sans le savoir: voici son histoire tragique

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.