Plein écran
Le plateau-repas aérien du futur. © Courtesy of PriestmanGoode/MEGA

Le plateau-repas biodégradable qui pourrait révolutionner les voyages en avion

Emballages alimentaires en plastique, écouteurs, masque pour les yeux ou encore trousses de toilette: quelque 5,7 millions de tonnes de déchets sont générées chaque année par les vols commerciaux. C’est pour cette raison que l’entreprise de design PriestmanGoode a créé un plateau-repas compostable et écologique qui, elle l’espère, contribuera à réduire cette quantité astronomique de déchets.

PriestmanGoode a simplement transformé le plateau-repas traditionnel que l’on peut trouver sur la plupart des vols commerciaux par un plateau biodégradable. La base est ainsi fabriquée grâce à des grains de café, tandis que le lait et la vinaigrette sont stockés dans des contenants en algues. Une feuille de bananier pressée a été utilisée pour créer le saladier, et la cuillère-fourchette, ou “cuichette", est faite en bois de cocotier. 

Ce plateau-repas écologique est actuellement exposé au Design Museum de Londres dans le cadre d’une exposition intitulée “Get Onboard: Reduce. Reuse.Rethink” qui a pour but de présenter de nouvelles technologies qui pourraient permettre de résoudre le vaste problème des déchets.

Prise de conscience

Plein écran
© Courtesy of PriestmanGoode/MEGA

“La principale raison pour laquelle nous nous sommes penchés sur le transport aérien est que très peu de déchets plastiques sont en fait recyclés - ils sont incinérés ou finissent dans des décharges en raison du manque d’infrastructures dans les différentes destinations et de la législation sur la contamination”, explique Jo Rowan, directrice stratégique associée chez PriestmanGoode, qui a dirigé ce projet. “Nous voulions que notre exposition mette en lumière l’ampleur du problème et encourage les visiteurs à prendre conscience de leur propre comportement et du rôle qu’ils peuvent jouer pour que l’industrie soit plus durable”. 

“Quand ils prennent l’avion, les gens pensent: ‘Oh, ce n’est rien, ce n’est qu’une seule fois”, mais tout cela s’additionne, et si tout le monde pense comme ça, nous avons un gros problème”, a-t-elle ajouté.

L’entreprise de design a également créé une bouteille d’eau rechargeable faite de liège et d’un matériau bioplastique compostable. Et si les produits qu’elle a développés en sont encore au stade de prototypes, elle espère prochainement le commercialiser.

Plein écran
La bouteille d’eau biodégradable de PriestmanGoode. © Courtesy of PriestmanGoode/MEGA
  1. Maison à vendre à 1 euro en Sicile: ils l’ont fait, ils racontent

    Maison à vendre à 1 euro en Sicile: ils l’ont fait, ils racontent

    Du côté de l’Italie, de nombreux petits villages, de la Sicile du sud jusqu’aux Alpes du Nord, mettent régulièrement en vente des maisons à 1 euro. L’idée est d’attirer de nouveaux habitants pour repeupler des communautés en pleine agonie. Mais qui a osé acheter? Et que s’est-il passé pour ceux qui l’ont fait? CNN a rencontré quelques acheteurs et parmi eux, Patrick Janssen, un homme d’affaires belge.
  2. Ce que les Californiens font beaucoup mieux que les Belges (et vice versa)
    Play
    Blog

    Ce que les Califor­niens font beaucoup mieux que les Belges (et vice versa)

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.