Plein écran
Les ruelles de Mussomeli © DR

Maison à vendre à 1 euro en Sicile: ils l’ont fait, ils racontent

Du côté de l’Italie, de nombreux petits villages, de la Sicile du sud jusqu’aux Alpes du Nord, mettent régulièrement en vente des maisons à 1 euro. L’idée est d’attirer de nouveaux habitants pour repeupler des communautés en pleine agonie. Mais qui a osé acheter? Et que s’est-il passé pour ceux qui l’ont fait? CNN a rencontré quelques acheteurs et parmi eux, Patrick Janssen, un homme d’affaires belge.

Patrick Janssen a visité plusieurs bâtiments à 1 euro dans le village de Mussomeli avant de choisir, au final, un bien plus cher. “On nous a montré environ 25 vieux bâtiments à 1 euro. Certains avaient vraiment besoin d’être rénovés. Mais à la fin, on a choisi une maison décente de trois pièces à 10.000 euros. Et j’ai investi de l’argent dans la rénovation.”

Il s’est dit que si l’offre à 1 euro était alléchante, il valait mieux penser à l’avenir de ses enfants. Il a préféré acheter plus cher pour que la maison dure plus longtemps. “Mes cinq enfants, dans 20 ans, auront une maison en parfait état. Ils auront un endroit où vivre, ils pourront venir ici avec leurs amis.” Il envisage également l’endroit comme son “futur lieu de retraite”.

“La Sicile est au coin de la rue. En à peine deux heures de vol, on s’échappe de Belgique et on rejoint l’aéroport de Catane. C’est un gros avantage si vous venez d’un pays européen pour passer un week-end.”

“Beaucoup plus facile en Sicile qu’en Belgique”

Pour Patrick, les gens en Belgique “ne sont pas détendus”. “La vie ici est plus simple, la nature environnante est envoûtante. C’est parfait pour se ressourcer et se désintoxiquer. Ce coin de Sicile est sauvage, intact, vert, pas bondé. C’est un point de départ parfait pour explorer le reste de l’île.”

L’achat de son bien immobilier s’est déroulé sans anicroche. “J’ai été surpris de constater que l’achat et la rénovation d’une maison, c’est beaucoup plus facile en Sicile qu’en Belgique.”

Morgane a, elle, choisi une maison à 1 euro

Patrick aura Morgane, 27 ans, de Nantes, comme voisine. Elle a acheté une maison à 1 euro avec son mari. Ils ont presque fini la rénovation de leur habitation. Ils ont fait les travaux eux-mêmes. “La terrasse panoramique est fabuleuse”, se réjouit Morgane. Ils utiliseront cette maison comme résidence de vacances. Ils viendront passer Noël et les vacances d’été avec leurs deux enfants. Morgane s’émerveille: les environs sont charmants et les habitants chaleureux. Il n’y a eu aucun vice caché. “Ça s’est mieux passé qu’on l’espérait.”

“C’est différent de ce à quoi je m’attendais: c’est mieux”

Meredith Tabbone, de Chicago, a acheté une maison à Sambuca. Le maire, incapable de répondre à la demande et flairant l’opportunité financière, a vendu les propriétés de son village au plus offrant. Meredith a acheté une maison sans même visiter le village. Ses ancêtres viennent de là, elle voulait visiter la région depuis longtemps. Elle a fait une offre à 5.555 euros pour la maison située au numéro 5. “Cinq est mon chiffre préféré”, dit-elle. Elle a eu la maison et s’est ensuite rendue en Sicile. “C’est différent de ce à quoi je m’attendais: c’était mieux.” La maison n’a ni eau ni électricité. “Mais c’est comme une toile blanche à laquelle je peux donner vie.” Au niveau administratif, tout s’est déroulé “en douceur, c’était un processus très facile. Vous pouvez tout faire en ligne. J’ai trouvé les architectes sur Instagram avant même de mettre les pieds à Sambuca.” 

Si vous voulez rêver, d'autres maisons à 1 euro sont toujours en vente dans le village de Mussomeli

  1. J'ai fait la meilleure attraction de ma vie à Universal Studios
    Blog

    J'ai fait la meilleure attraction de ma vie à Universal Studios

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.