Pioneertown Motel
Plein écran
Pioneertown Motel © Déborah Laurent

Ne vous fiez pas aux apparences, ceci est un hôtel pris d'assaut

BlogNotre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram iciFacebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.

Bienvenue à Pioneertown! En été, il fait quasiment irrespirable dans la région. La chaleur s’infiltre dans tous les pores de la peau, on a du mal à supporter le moindre des vêtements. Tout tourne au ralenti. On ne fait pas grand-chose à part attendre que ça passe.

Dans la Yucca Valley, à 45 minutes de Palm Springs et 20 minutes du parc national Joshua Tree, un motel de 20 chambres est installé au milieu de nulle part. La réception est une petite cabane en bois entourée de cactus. Il y a quelques années encore, on aurait dit qu’elle ne payait pas de mine. Aujourd’hui, on prend la pose sur l’un des sièges disposés sur la terrasse pour faire rêver ses followers sur Instagram. 

On vient s'y marier, faire la fête entre amis, sans craindre de faire du bruit, prendre l’air, et s'isoler un peu (mais pas trop quand même: le wifi est proposé). Je vous laisse découvrir les photos des gens qui s’y arrêtent et qui utilisent le hashtag #pioneertownmotel pour se faire repérer. Le Pioneertown Motel (que vous pouvez réserver ici) est, comme son nom l’indique, installé au cœur de Pionnertown village du désert californien qui attire des touristes du monde entier. Et pour cause: nous sommes ici dans l’Ouest sauvage, celui qui a une histoire et une âme.

Les chambres du Pioneertown Motel.
Plein écran
Les chambres du Pioneertown Motel. © DR

Pioneertown est célèbre pour sa rue construite pour servir de plateau de tournage de cinéma à ciel ouvert. Derrière les fausses façades recréant une ville des années 1880, il y avait, dans les années 50, un marchand de glace, un bowling, une épicerie, un restaurant, dont je vous parle plus loin, et un motel donc, qui accueillait les acteurs à l’époque et qui a évolué au fil du temps pour devenir le Pioneertown Motel.

Pioneertown.
Plein écran
Pioneertown. © Déborah Laurent

Pioneertown a été créé en 1946 par Roy Rogers, acteur de western, Gene Autry, cow-boy chanteur, Russel Hayden, régulièrement cité parmi les cow-boys les plus populaires de l’époque, et Dick Curtis, éternel méchant du cinéma. Tous étaient fatigués de faire de longs déplacements pour tourner les westerns dans lesquels ils jouaient.

Pioneertown est devenu, sous leur impulsion, “un lieu de tournage tout compris”, spacieux et tranquille, pas trop loin de Los Angeles, avec une vue panoramique sur le désert pour un rendu cinématographique parfait. Lisez la suite et découvrez les photos de ce lieu insolite ici.

  1. Confinée au Maroc, la petite Yasmine désespère: “J’ai trop envie d’aller en Belgique”
    Play
    Interview

    Confinée au Maroc, la petite Yasmine désespère: “J’ai trop envie d’aller en Belgique”

    Plusieurs centaines de Belges sont actuellement bloqués au Maroc. Parmi eux, il y a des personnes âgées et des enfants qui perdent patience. D’autres manquent de médicaments. Mais le royaume chérifien a gelé toutes les liaisons aériennes depuis le 15 mars dernier et ce, jusqu’à nouvel ordre. En cause: la crise du coronavirus. Selon les Affaires Étrangères belges, le Maroc ne veut pas laisser partir les binationaux et Marocains résidant en Belgique. Pourtant, plusieurs de nos ressortissants ont uniquement la nationalité belge.