Plein écran
Trevi fountain, Rome © thinkstock

Rome bannit les faux gladiateurs qui harcèlent les touristes

Les faux gladiateurs qui harcèlent les touristes près du Colisée et autres sites touristiques de la capitale italienne ont été bannis définitivement, a annoncé la ville vendredi.

La mesure fait partie d'un nouveau règlement de police local, approuvé par le conseil municipal, précise un communiqué. Les gladiateurs avaient déjà été bannis par le passé, par des décrets temporaires souvent bafoués.

Ils posent avec les touristes, affublés d'épées, casques et boucliers en plastiques. Un phénomène perçu comme harassant et dégradant dans la zone du Colisée, monument considéré comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde.
Les gladiateurs sont aussi accusés d'extorsion - exigeant des dizaines d'euros pour une simple photo - et de réagir agressivement lorsqu'ils reçoivent des pourboires jugés insuffisants.

Le nouveau règlement de police interdit également aux touristes de plonger dans la Fontaine de Trevi et toute autre fontaine, ainsi que la consommation d'alcool en rue après 23h00.