Tourisme en Province de Liège: les réservations en ligne deviennent la norme

La Fédération du Tourisme propose une nouvelle solution 100% gratuite pour aider à relancer l’activité sortir du confinement. Elle demande aux acteurs du secteur, depuis les hôteliers jusqu’aux organismes proposant des activités touristiques diverses, de disposer “absolument” de la possibilité de réserver en ligne.

Illustration.
Plein écran
Illustration. © Sarah Moran Garcia

Ces dernières années, de nombreux acteurs du secteur du tourisme ont misé sur l’e-commerce afin de permettre aux prestataires d’augmenter leurs ventes de manière tangible. La réservation en ligne devient la règle et les touristes veulent le faire de préférence sur le site des prestataires, selon la Province de Liège.

Pour ce faire, Wallonie Belgique Tourisme a lancé depuis plusieurs mois un Outil Régional de Commercialisation (ORC) dans le but de permettre aux prestataires wallons de vendre leurs offres en ligne. “Cet outil est un moteur de réservation adapté, performant, sécurisé et multilingue à installer directement sur le site Internet des opérateurs et qui permet de rendre l’hébergement ou les activités réservables depuis chez soi”, explique la Province.

Aujourd’hui plus que jamais, la Fédération du Tourisme de la Province de Liège propose à ses opérateurs d’accéder à cette technologie, en plus d’apporter une aide à l’utilisation de l’outil informatique lors d’une formation qui répondra à toutes les questions. Les coûts de cette adhésion et de l’accompagnement formatif proposé pour toute demande rentrée en 2020 ? Zéro euro. 

“Il est essentiel de contribuer à mettre toutes les chances du côté des professionnels du tourisme pour que la reprise soit la plus agréable pour tous, mais aussi la plus efficace possible sur un plan comptable”, justifie-t-on.

Retrouvez ici toute l’actualité de la province de Liège.

  1. La police de Charleroi avertit de plusieurs radars de contrôle routier

    La police de Charleroi avertit de plusieurs radars de contrôle routier

    Comme toutes les zones de police en Belgique, celle de Charleroi doit remplir sept missions de base: le travail de quartier, l’accueil zonal, l’intervention, l’assistance policière aux victimes, la recherche locale, le maintien de l’ordre public et la circulation routière. Évidemment, le respect des mesures de confinement et de distanciation sociale était devenu une priorité ces derniers temps. Mais en même temps que le déconfinement de la société, la police carolo va retaper sur le clou des contrôles routiers.