Le Musée des illusions a ouvert ses portes à Bruxelles.
Plein écran
Le Musée des illusions a ouvert ses portes à Bruxelles. © DR

Voici le musée le plus hallucinant de la capitale

L’automne est bel et bien installé en Belgique et la pluie est au menu. Il va falloir rivaliser d’ingéniosité pour occuper les enfants lors des week-ends à venir. Cap sur Bruxelles et son tout nouveau musée de l’illusion.

  1. Avec Miam & Marche, découvrez Liège et ses producteurs locaux

    Avec Miam & Marche, découvrez Liège et ses produc­teurs locaux

    Se balader et découvrir la Wallonie autrement semble le maître-mot, cet été, en province de Liège. Après les “apéronades bolandaises” pour découvrir la région de Herve, ou encore les promenades/pique-nique à Amay, voici une nouvelle activité pédestre à faire à Liège, cette fois-ci. Le dimanche 29 août, pour sa première édition, le projet “Miam & Marche” vous emmène sur la colline de Cointe pour une journée de marche et de dégustation de produits locaux.
  2. Le Cocoon Village, du glamping haut de gamme au cœur du Domaine des Grottes de Han

    Le Cocoon Village, du glamping haut de gamme au cœur du Domaine des Grottes de Han

    Inutile de partir loin pour un dépaysement total. S’il y a une chose que la crise sanitaire nous aura apprise, c’est que la Belgique dispose de tout l’espace nécessaire pour souffler. Et ce, à quelques minutes de chez soi. Depuis, le concept de “camping glamour” est devenu l’une des grandes tendances de ces dernières années. Les glampings poussent ci et là aux quatre coins de notre plat pays, avec pour dernier en date, le Cocoon Village, au cœur du Domaine des Grottes de Han. Un séjour haut de gamme sous tente, combiné à des activités exclusives.
  3. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.